L’homme est-il une machine à vivre ?

L’homme est-il une machine à vivre ?

Bonjour à tous,

Aujourd’hui on va s’intéresser à la question qui est en titre « L’homme est-il une machine à vivre ? « . Si l’on demandait à un panel de personne si l’homme est une machine à vivre, X personnes répondraient « Oui » et X personnes répondraient « Non ». Ce qui est normal en soit. Mais à ces réponses on dira « Pourquoi ? » et là ça devient plus complexe. Pourquoi l’homme serait une machine à vivre ou pas ? Tout cela devra être expliqué avec des exemples bien évidemment !

En quoi l’homme est-il une machine à vivre ? c’est barbare de commencer par la question primaire ce qu’il faut c’est décortiquer un peu et de savoir de quoi on parle, ce qu’on cherche à savoir. Pourquoi dirait-on qu’un homme est une machine déjà ? On sait tous ce qu’est une machine, c’est une invention créée par l’homme lui même, rajoutons à ça que les machines sont mécaniques et font ce en quoi ils ont été conçu. C’est le terme de machine en moins décortiquer en gros une machine est un ordinateur par exemple (oui l’ordinateur n’est pas votre âme sœur, quoi que..) l’ordinateur a été créé par l’homme lui même et conçu pour servir l’homme, accomplir des taches. Mais l’homme ne fait-il pas pareil ?

A toutes ces question on va y répondre en trois temps.

  • En premier nous allons décrire les similitudes Homme/Machine
  • Dans un second temps nous allons réfléchir sur la conscience de l’homme d’être une machine ou pas.
  • Pour finir avant la conclusion, nous parlerons de l’homme qui serait une machine à vivre sans but ni idéal de vie.

Nous terminerons pas une conclusion sur ces trois points qui nous permettront normalement de répondre à la question donné d’une façon ou d’une autre !

3021152506_1_5_2uydxhdj
Homme Machine
  • Partie 1 : Similitude Homme/Machine.

« Le corps est une machine qui ayant été faite des mains de Dieu, est incomparablement mieux ordonnée, et a en soi des mouvements plus admirables qu’aucune de celles qui peuvent être inventées par les hommes ». Descartes, Discours de la Méthode, Vème partie.

Notre cher Descartes comme beaucoup d’autres philosophes comme Bayle ou La Mettrie qu’on verra plus tard, nous donne un large aperçu de ce que les philosophes pensent des relations corps/humains/animaux ainsi que hommes/machines. Dans la plupart des citations et des extraits de livres que j’ai lu pour le sujet, la plupart parle du corps et des similitudes avec les animaux et la machines. Si nous devons nous intéresser aux corps de l’homme nous savons médicalement que le corps est composé d’un cerveau, un coeur, un système digestif/alimentation, un système de chaleur, un système de circulation de neurones, ainsi qu’une circulation sanguine, des muscles et de la peau. Dans tout ce que j’ai cité, les machines on une similitude avec notre corps. Prenons l’exemple de l’ordinateur. L’ordinateur a un processeur, une mémoire RAM , une carte mère, un disque dur, une carte graphique, un bloc d’alimentation et un boitier. Si nous prenons le PC comme exemple c’est que c’est l’une des machines créé par l’homme le plus similaire à son corps. Le bloc d’alimentation récupère de l’alimentation sur le secteur pour le distribuer dans le pc, c’est similaire à notre système digestif ou on mange par la bouche et avec le sang on redistribue. le processeur et la RAM constitue le coeur et le cerveau. le cerveau étant aussi le coeur pour l’ordinateur et la ram un supplément qu’on peut comparer au cerveau. Le disque dur est quand à lui une autre partie du cerveau, celle du stockage de la mémoire. La carte mère peut être comparé au système sanguin et nerveux du corps, vue que tout est relier à celle-ci et permet la redistribution de l’électricité et des informations. Le système graphique peut être comparé aux yeux de l’homme. Les ventilateurs au système de chaleur corporel réglable directement sur l’ordinateur. Quand au boitier il fait office de peau pour le PC. Vous voyez comme l’homme est comparable à une machine. Si nous prenons n’importe quel machine, une voiture, une machine d’usinage ou autres, c’est une similitude avec notre corps. A croire que l’homme s’est inspiré de lui même pour faire toutes ses machines.

Mais les similitudes ne s’arrête pas au corps. L’esprit qu’on va en parler un peu plus dans la conscience est similaire à un programme d’une machine. L’esprit ou l’âme de notre corps peut nous permettre de fonctionner, sans celle-ci on serait immobile, inerte. Pour Descartes  tous les corps, vivants ou non, sont inertes. c’est d’ailleurs en partis lui qui dit que sans âme on ne ferait rien. Bref, une machine elle est implanté d’un programme. C’est toujours l’homme qui fait le programme, manuellement par ailleurs.

(Petite parenthèse aussi sur la création de l’homme de la main de Dieu, et la machine de la main de l’homme. Ainsi suis un cycle peut être qu’un jours, la machine créera une autre entité ?)

Astral Projection
Âme et corps
  • Partie 2 : La conscience de l’homme d’être une machine ou non.

« Chaque jours, nous nous levons, allons au travail etc.. Nous exécutons les même gestes machinalement. On pourrait en croire que nous sommes des robots, mais on sait que nous faisons ces actions, on en est conscient. Nous sommes libres de nos sentiments, de nos actions, de notre futur, de notre vie ! Si l’homme est conscient de ce qu’il fait, de ce qu’il est, est-ce qu’il est malgré lui une machine car il reproduit des actions ? » Axe, Cours Philo.

« Le corps est une machine qui se remue de soi-même ». Descartes dans la lettre au Marquis de Newcastle du 23 novembre 1646

La machine est-elle conscient qu’elle reproduit les même actions ? En tout cas l’homme sait qu’il reproduit souvent les même actions, d’ailleurs nous nous en lassons vite. Nous avons déjà  une piste, la conscience. La conscience est propre à l’homme (pour l’instant), car la machine est peu consciente de ces actions. Au dernière nouvelle j’ai jamais vue mon ordinateur dire « Hey tu vas toujours taper sur le clique gauche de la souris?! Non car j’en ai marre un peu ». L’homme a donc la conscience de ce qu’il fait, contrairement à la machine qui elle n’est pas consciente.

« Posé le moindre principe de mouvement, les corps animés auront tout ce qu’il leur faut pour se mouvoir, sentir, penser ». La Mettrie, Ibidem

La conscience de sentir, penser et mouvoir. C’est un fait intéressant qui une fois encore est par rapport à l’homme. La Mettrie ainsi que Descartes se sont dit, que l’homme s’il sentait quelque chose, le toucher, l’odeur, les sens en général, c’est car l’âme sentait ces choses. Ces mouvements dépendent ultimement d’une volition. Une volition est un acte de vouloir accompli par l’âme. L’âme étant pour Descartes une entité non-physique. Entre la conscience et l’âme de l’homme d’être ou non une machine, ou de reproduire des actions, ou même de sentir, ces choses qui sont comme dit si bien Descartes « non-physique » nous permet de déduire que l’homme sans elle est juste un corps immobile et sans vie. Ce qui définit l’homme d’une machine et ce qu’il pense et perçoit par ses nombreux sens et son âme définit par l’être vivant.

  • Partie 3 : L’homme serait-il une machine à vivre sans but ni idéal de vie ?

Si l’homme a une similitude avec la machine, que ça se trouve, l’homme reproduit les machines par rapport à un besoin, mais par rapport à ses propres fonctions comme se déplacer, réfléchir, porter etc… Si l’homme est conscient de ce qu’il fait et si selon Descartes et La Mettrie ce qui définie l’homme d’une machine est l’âme car elle dirige les sens et un peu les mouvements. L’homme est une machine à quoi ? L’homme est une machine mais sans but ? Serions nous un paquet de muscle, de graisse, de nerfs, de sang etc… pour rien faire et que seule notre âme et notre conscience permettraient de fonctionner ? Pourquoi sommes nous ici ? A cela on peut y répondre plusieurs hypothèse.

Descartes a longuement réfléchi sur le sujet de l’animal machine et l’homme machine. Il réunit déjà le fait que si l’animal est une machine, donc l’homme aussi. Il a aussi dit que l’homme est fait de mécanisme et que c’est l’âme et la conscience qui dirige ce corps inerte.

La Mettrie ainsi que Bayle ont suivis cette idée, que si le corps est inerte c’est un automate un pantin en quelque sorte. Et que si il y a un moteur interne, une pensée, de la sensibilité alors c’est une machine Vivante. Et en plus ils disent que l’homme n’est pas si différent que l’animal !

L’animal son but est de vivre, c’est dans son « instint » de survie. Alors si l’homme est comme l’animal, déjà de un une machine, et de deux il a aussi une âme qui permet de faire fonctionner le tout, alors l’homme est une machine vivante lui aussi. Et comme toutes espèce vivantes sur cette terre, son but est de vivre.

1426248496-homme-animal
Animal/Homme
  • Conclusion :

L’homme est-il une machine à vivre ? On peut y répondre oui. Les philosophes ont assez réfléchis sur le sujet de ce qu’était les similitudes entre l’animal, l’humain et la machine. qui ont permis de déduire que l’homme serait bien une machine vivante tout comme l’animal. On sait aussi de nous même que notre but dans ce monde est de survivre et que c’est inconsciemment qu’on le fait. Nous sommes née pour vivre et nous donnerons la vie pour qu’il vive. On répète souvent « dans la vie… », « je suis en vis ! », « je vis bien… ». Quand quelqu’un est inerte on regarde si le coeur bats et si l’homme respire, si c’est le cas on dit qu’il est en « vit », par ailleurs on vérifie son état si il est inerte il reste un corps sans vit il n’est donc plus vivant alors que si son moteur interne marche ça veut dire que son âme est encore avec lui et donc que cette machine cette homme est vivant. Vous pouvez le constatez par vous même, que les philosophes et même nous simple humain, on a tous cette idée que nous sommes une machine vivante. Qu’on le veuille le reconnaître ou non !

les-ages-de-la-vie
Processus de la vie d’un homme

Merci à tous d’avoir lu cette article ! il m’a prit énormément de temps à être fait à cause de la documentation et de réfléchir un peu par soi-même quoi mettre dedans. Ce n’est pas forcément juste hein, mais c’est une idée de dissertation qu’on pourrait avoir sur le sujet. C’est un peu fait sans trop y réfléchir mais ça donne une idée assez confiante de la question. Avec des thèses/antithèses ainsi que des citations et des démonstrations… Bref tout ce qu’il faut pour convaincre un auditoire !

Si vous avez d’éventuelle question sur le sujet tout peut se passer en commentaire juste en dessous c’est très simple !

Sur ce je vous souhaite une bonne journée à tous et à la prochaine !

Les explications sur pourquoi l’homme est une machine à vivre : Cliquez ici !

Site qui m’ont servis pour cette article :

DESCARTES, Le corps de l’animal et le corps de l’homme : cliquez ici

DESCARTES : LE CORPS EST UNE MACHINE DÉTERMINÉE : cliquez ici

Le rapport entre l’âme et le corps-machine d’après Descartes : cliquez ici

Le lien entre sensibilité et pensée dans la critique de l’automatisme animal de Descartes : Bayle, La Mettrie, Maupertuis : cliquez ici

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’homme est-il une machine à vivre ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s